Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lutineries de plumoc

concours de nouvelles

La règle vingt-huit

5 Février 2016 , Rédigé par Renan Plaquet Publié dans #concours de nouvelles, #concours, #résultat, #publication, #maviesurfacebook, #méthode, #karim serraj

La règle vingt-huit

Bonjour à toutes et à tous,

Voici un petit écrit porteur d’espoir et rédigé tard dans la nuit, par une personne croulant sous l’épuisement (figurativement) et sous les cartons (littéralement).

Mais pour ceux à qui ça aurait échappé, la nouvelle que j’avais proposé au concours « Ma vie sur Facebook » a retenu l’attention d’un jury de lecteurs. Ils étaient apparemment assez nombreux et devaient marquer d’un « I like » les textes qu’ils souhaitaient. Apparemment, la règle vingt-huit a beaucoup plu… elle a terminé 3e de la catégorie auteur en herbe.

Outre le bonheur intense de voir un de mes écrits apprécié au point d’être retenu pour une publication, cette expérience m’aura appris pas mal de choses (et je pense que ce n’est qu’un début). Ceux qui lisent régulièrement mes (trop) longs articles, savent que je ne suis pas le roi de la ponctualité, que mes textes sont souvent écrits à l’arrache et, soyons franc, généralement, ça se sent. Pour ce concours, un report d’un mois s’est fait et je n’en ai pris conscience que le jour ou j’allais l’envoyer. Du coup, j’ai eu ensuite tout le loisir (trois semaines) pour laisser le texte reposer et travailler dans mon esprit et j’ai finalement pris quelques jours pour le relire et le retravailler.

Honnêtement, je n’ai pas changé grand-chose dans cette seconde mouture, mais j’ai tout de même retravaillé la fluidité de certains passages, supprimer quelques longueurs inutiles, développer certains points peu clairs et je ne pense pas que mon texte aurait attiré tant de votes si j’avais envoyé la première version…

J’en tire donc une bonne leçon et essaierai, à l’avenir, de finir mes nouvelles un mois à l’avance pour pouvoir les retravailler plus efficacement par la suite.

Enfin un tout petit mot pour remercier les organisateurs du concours et notamment Karim Serraj, qui s’est donné un mal fou pour organiser tout cela !

À très bientôt pour d’autres news et d’autres textes (oui ça fait longtemps, mais c’est promis, je vide quelques cartons et le m’y replonge) !

Créativement,

Lire la suite

À venir en 2016...

22 Janvier 2016 , Rédigé par Renan Plaquet Publié dans #concours de nouvelles, #projetS, #quatre mains

trop de projets
trop de projets

Bonjour à toutes et à tous,

Un petit coup de mou en ce milieu de semaine… La sélection de dix nouvelles retenues par Edilivre est tombée hier, et sans grande surprise Tangente n’a pas été retenue. Outre cette nouvelle, c’est le nombre de participants qui m’a fichu un coup. Plus de 2000 nouvelles ont été envoyées. Pour mémoire, il y aura en mars un classement des 500 meilleurs, et je commence à avoir peur que mon texte n’apparaisse pas dans le classement.

J’ai beaucoup de mal à écrire en ce moment. Il faut dire que la période est mal choisie. Je le répète depuis pas mal de semaines maintenant : tout bouge. Alors je sais, les puristes me répondront que tout bouge en permanence, que rien n’est immuable et qu’il faut savoir danser avec le monde. Bien qu’ils aient raison, j’ajouterai tout de même un bémol. Il est des temps de grand bouleversement nos vies semblent bouger plus vite que la terre sur son axe. Rassurez-vous, j’entre dans la dernière ligne droit, et si je me permets de prendre encore un peu de retard (je vais tout faire pour ne pas en prendre en ce qui concerne l’atelier Facebook).

Je ne vous donne donc aucune date en ce qui concerne les quelques travaux que j’ai prévu. Sachez juste que Tangente sera retravaillé pour être envoyé à une revue de nouvelles littéraire dans les mois à venir, et qu’en cas de refus, vous la retrouverez sur ce blog. Le Blog devrait connaitre quelques modifications, et peut-être trouver un petit frère durant ces mêmes mois. Un ancien texte (Quête dimensionnelle,écrit en février 2014) sera aussi retravaillé pour participer à un concours de nouvelle à thème libre. Enfin, un projet d’écriture plus long (un « roman »), devrait commencer avant l’été.

Ça fait beaucoup. Mais si mes nuits sont le prix à payer pour parvenir à vivoter en éructant de l’encre, je suis prêt.

Enfin, juste pour complexifier encore un peu tout cela, un projet à quatre mains est en train de naitre, il en est à la phase d’écriture mais n’en restera pas là. Ainsi, il est fort probable que j’en appelle, dans les mois à venir, à votre indulgence, accaparé que je serai pas ce projet… disons… plus visuel.

Créativement,

Lire la suite

Quelques infos...

13 Décembre 2015 , Rédigé par Renan Plaquet Publié dans #infos, #concours, #divers, #benamran, #e-penser, #dédicace, #maviesurfacebook, #concours de nouvelles

Bonjour à tous,

Juste un petit point sur ce qui se passe (et que personne ne suit certes, mais ça me permet de mettre mes idées au clair). Je reprends ce soir les ateliers sur Facebook alors n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil !

Je sais, ça fait un mois que je n’ai rien publié, mais ce dernier mois fut complexe et chargé. Les attentats de Paris m’ont affecté affectivement, les concours de nouvelles ont occupé beaucoup de mon temps aussi (j’en ai deux autres en cours dont je parlerai plus bas ou sur une page dédiée.

Mais en quelques mots au-delà des événements avec lesquels ont vous a suffisamment bassiné, et de l’expérience des deux concours de nouvelles que vous retrouvez ici, il s’est passé un truc super cool dans ma vie.

Mercredi dernier, dans le cadre professionnel (je travaille en CDD chez Gibert Joseph, grande librairie parisienne), Bruce Benamran, créateur de la chaine e-penser, première partie d’Alexandre Astier et auteur de Prenez le temps d’y penser est passé à la librairie. Ça m’a pris pas mal de temps et d’heures de travail pour arriver à organiser cette rencontre, et préparer 2-3 questions pas trop mauvaises à lui poser lors de cette rencontre (une grande première pour moi). Aujourd’hui, je peux dire que tout s’est bien passé. J’en profite pour le remercie et pour vous encourager :

1/à voir et revoir ses vidéos qui sont absolument géniales

2/à lire son livre qui est du niveau de ses vidéos

3/enfin, à aller le voir en dédicace : je n’ai jamais vu quelqu’un prendre autant de temps pour parler avec les gens.

Bruce est très humain, déborde de gentillesse et ça se sent ! Merci aussi à son équipe de chez Marabout notamment Anne Bonvoisin et Cassandra Chan pour leur boulot irréprochable et pour leurs qualités humaines !

C’était une grande expérience, j’étais très intimidé et je n’ai pas osé poser les questions qui me semblait les plus décalés et intéressantes, mais c’est la vie. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de rencontrer et de parler avec quelqu’un dont on admire le travail !

Bref, maintenant je reviens à la vie normale et à mon rêve d’écriture.

Pour ce mois de décembre (en plus du Ma vie sur Facebook dont la date limite a été reportée à fin décembre, mais dont j’ai déjà parlé en novembre), je vais participer au concours de« La revue XYZ de la nouvelle », revue québécoise à thème libre qui se clôture le 31 décembre et dévoilera ses résultats en avril 2016.

Un petit mot d’une nouvelle sur laquelle je vais essayer de me pencher avec un poil d’avance (pour une fois) : le concours de l’ENSTA PariTech qui se clôture le 23 janvier 2016 à minuit. Le thème est ici de raconter, s’inspirer ou d’inventer un moment de vie d’un des géants des sciences. J’aimerais beaucoup que vous m’aidiez (oui, je te vouvoie chez lecteur unique) en choisissant celui sur lequel je devrais me pencher ! Je vous laisse jusqu’au 21 décembre, après ça j’en prendrais un moi-même.

Enfin, comme dit plus haut, je relance l’atelier hebdomadaire, et je me permets de faire un petit clin d’œil à Bruce Benamran puisque le thème de la semaine sera : « Dans quel étAristote est-il pour voir tomber de biais la pierre qu’il a lâchée ».

Si tu es arrivé jusqu’ici mon cher lecteur, c’est que nous sommes assez intimes pour nous tutoyer. J’attends avec impatience le génie que tu auras choisi !

Créativement!

Lire la suite